En quoi l’approche pédagogique diffère-t-elle des cours ordinaires ?

approche pédagogique

Publié le : 21 janvier 20164 mins de lecture

Au niveau juridique, les organismes de soutien scolaire ou de cours particuliers ne peuvent pas imposer des consignes pédagogiques aux professeurs particuliers qu’ils recrutent. Leur rôle est tout simplement de mettre en contact les parents avec un professeur et de s’occuper de la gestion des papiers administratifs. Les parents ont pour leur part le droit de choisir comme le professeur doit procéder en imposant une l’approche pédagogique. Est-ce différent des cours ordinaires ?

Les cours ordinaires

Les enfants suivant des cours ordinaires se retrouvent en groupe de 10 personnes voire plus. La prise en charge individualisé par le professeur est donc limitée. Quelques élèves peuvent donc se retrouver en difficulté, puisqu’ils ont peur de poser des questions sous risques de passer pour celui qui ne sait pas grand-chose. Le professeur de l’Education nationale n’a pas non plus beaucoup de temps  consacrer à ses élèves à la fin des cours ce qui ne leur donne pas la possibilité de converser avec eux sur les problèmes et les soucis qu’ils rencontrent. Ils peuvent ainsi développer quelques lacunes et ne maîtriser que quelques matières ou disciplines. Il convient néanmoins de préciser que ce n’est pas parce qu’il s’agit de cours ordinaires que le professeur n’adopte pas une approche pédagogique. C’est un élément indissociable de l’éducation d’un enfant.

Notion d’approche pédagogique

La pédagogie est l’art d’éduquer, le terme désigne les méthodes ainsi que les pratiques de l’enseignement et de l’éducation. Elle englobe aussi les qualités nécessaires pour transmettre le savoir à un individu. A l’époque où l’on vit, elle est davantage axée sur la manière dont se déroule la formation d’un enfant. Il existe plusieurs approches pédagogiques et chaque professeur adopte celle qu’elle estime être la plus efficace pour atteindre son objectif pédagogique. Il y a en tout trois approches pédagogiques le béhaviorisme, le cognitivisme et le constructivisme. Le béhavioriste estime que l’apprentissage est une modification durable du comportement. Pour atteindre leur objectif les élèves doivent s’entraîner (réviser, faire des exposés…).

Le professeur prépare ainsi son enseignement en formulant des objectifs à atteindre en termes de comportements observatoires. Il décompose le contenu de chaque élément pour en faire de nombreuses unités logiques ou une séquence d’apprentissage. Les enseignements cognitivistes seront quant à eux plus amenés à utiliser les TIC pour transmettre leur savoir avec les élèves. Ils emploieront des tutoriels intelligents ainsi que des simulateurs pour accroître leur activité mentale. Enfin, les constructivistes incitent leurs élèves à interpréter le savoir qu’ils ont assimilé. Les spécialistes dans l’éducation veulent enfin mettre en place une toute nouvelle forme d’approche pédagogique qui mettrait les enfants au cœur de la démarche éducative en transformant l’enseignant en accompagnateur. Cela peut-être bénéfique pour les enfants ?

Plan du site